Le MAG soutien le projet de court-métrage "Agathe et Lou"

Écrit par Pauline.

letldoado03

"Agathe et Lou" est un court-métrage en devenir, abordant un sujet peu
commun : la violence conjugale au sein d'un couple homosexuel.

Lou est violente et Agathe, sa compagne, ne sait plus réellement comment le gérer. Elle tente sans trop savoir comment s'y prendre, d'appeler à l'aide mais rien n'est simple lorsque celle qui vous détruit est aussi celle que l'on aime.

Cette problématique est importante à traiter car elle est peu montrée, peu abordée. Or elle existe, n'en déplaise aux statistiques qui sont incapables d'évaluer le nombre d'homosexuels réduits au silence par le simple fait d'être d'une autre orientation sexuelle, avant même de pouvoir oser aborder le sujet ô combien sensible, de la violence conjugale. De plus, on considère toujours et à tort, que la femme est "naturellement" douce et dénuée de pulsions destructrices envers sa conjointe (ou son conjoint). Ces deux facteurs enterrent et condamnent les victimes comme les bourreaux, qui ne trouvent ni reconnaissance, ni schéma vers lequel se rapporter, les
confortant dans l'idée d'une rareté isolée. Il suffit à titre d'exemple de jeter un oeil sur le site du 3919 (numéro d'écoute des violences conjugales) pour s'en convaincre ; jamais une fois il n'est question d'autre chose que de la seule configuration hétérosexuelle, où le mâle est obligatoirement celui qui frappe. Quid des hommes battus, des femmes battues par leur compagne, des hommes battus par leur compagnon ? Silence radio.

À une époque où on clame sans cesse la parité homme/femme, il serait temps de comprendre que la femme n'est pas uniquement l'égal de l'homme dans des domaines à connotation positive. Reconnaître l'égalité des deux sexes à propos de la violence, c'est rendre service à la société et arrêter, enfin, cette hypocrisie qui consiste à dire que la violence est sexuée. Car accepter cela ne signifie pas pour autant, renier les violences faites aux femmes et perpétrées par des hommes. Il est important de le souligner... tous les abus se doivent d'être dénoncés, aussi minoritaires soient-ils.

Ce court-métrage vient donc défendre cette position, à travers une histoire d'amour humaine et  juste, où la violence n'est pas évènement mais élément du quotidien.

Nous sommes actuellement à la recherche de fonds pour financer ce projet et avons lancé une collecte sur un site qui permet de rassembler les dons des internautes : Ulule.fr. Grâce à ce principe, vous pouvez devenir coproducteurs du film et ainsi soutenir le projet, marquer votre engagement, faire montre de sensibilité envers un sujet qui a un besoin impératif de sortir de l'ombre. Ne vous fiez surtout pas au petit oeuf vert, la collecte est loin d'être finie ! En effet, nous avions un montant minimum à respecter (4000€) pour pouvoir espérer toucher les dons, mais notre budget initial est de 5500€ minimum. Il reste encore plus d'une vingtaine de jours pour nous aider dans cette aventure ! En contrepartie, vous pourrez selon le montant de votre dons, recevoir un DVD du film, être invité à l'avant-première, dîner avec l'équipe, assister au tournage ou encore au montage, etc. ! Même un don de 5€ fera avancer le projet, il n'y a et j'insiste là-dessus, pas de petite contribution ! Nous n'en serions pas là sans elles. Et faire un geste, quel qu'en soit le montant, c'est déjà faire preuve d'une belle humanité, ce qui n'est pas donné à tout le monde ;) Pour un faire don cliquez ici: http://fr.ulule.com/agathe-et-lou/

L'équipe du MAG soutien ce projet qui aborde un sujet encore tabou dans notre société.

 

Contact

  • Encore +

Suivez nous

  • Facebook, twitter...

Écris nous

MAG Jeunes LGBT - Paris
106 rue de Montreuil
75 011 PARIS

01 43 73 31 63

Ouvert le

  • mercredi de 17h à 19h
  • vendredi de 18h à 22h
  • samedi de 16h à 21h

 

MAG Jeunes LGBT - Antenne Strasbourg
La Station (Centre LGBTI)
7 rue des écrivains
67 000 STRASBOURG

09 50 51 13 29

Permanences :

  • mercredi de 16h à 18h
  • vendredi de 18h à 20h

Twitter suivez nous!

Nous contacter

captcha
Recharger